Aller au contenu
l’actu

l’information municipale

en continu
Merci Léna !

Elle s’appelle Léna, a 16 ans, est Vaudésienne depuis toujours, et a une perpétuelle envie de découv…

Coup de neuf dans la cuisine du Foyer

Elle en avait connu des mariages, des fêtes d’anniversaire, des soirées en tout genre, la gazi…

Toutes les infos sur la vignette Crit’Air obligatoire à partir du 1er septembre

Il vous reste un peu plus d’un mois pour commander votre vignette Crit’Air qui sera obli…

Un parterre verdoyant autour de la Colonne

Il y a quelques semaines, profitant de la météo printanière clémente, un chantier s’est déroul…

Chantier participatif dans la commune

Ils s’appellent Aude-Marie, Princesse, Wassim, Lucas et David, ils ont entre 12 et 17 ans et i…

Retour en images sur la lecture de contes à la garderie

C’est une idée qui nous a été soumise par Noëlle Motte (et nous la remercions) : celle de lire…

on bouge

Vos rendez-vous

Le futur
Pas de permanence du samedi matin en août

Les permanences du maire et de ses adjoints en mairie sont annulées les samedis du mois d’août…

Collectes décalées des déchets

Pour rappel, ce jeudi 14 juillet étant un jour férié (fête Nationale), les collectes des déchets vég…

Commémoration de l’Appel du 18 juin

La cérémonie de Commémoration de l’Appel du 18 juin 1940 se déroulera au Val de la Haye samedi 18 ju…

Chenille grand machaon
futur

Des fleurs et des papillons


 
En général, le vol des papillons émerveille le public alors que la vue d’une chenille – une bestiole rampante ! – créée du dégoût ou de la frayeur. Et pourtant, pas de très beaux papillons sans chenilles.
L’existence de ces insectes est régi par un cycle biologique que lors de son apparition au printemps, un imago femelle (le papillon volant) s’accouple et pond ses œufs sur des plantes ciblées. Des œufs sortent des chenilles qui ne s’arrêtent pas de dévorer tout ce qui convient à leur régime alimentaire. Devenues bien grosses et ayant échappées à la prédation des oiseaux, elles se transforment en chrysalides qui s’enterrent dans le sol pour y passer l’hiver (diapause) pendant que les imagos meurent. Au printemps suivant, un nouvel imago déploiera ses ailes en sortant de la chrysalide.
Cliquez ici pour en savoir plus

mairie

Contactez-nous

via le formulaire ci dessous …