Et un feu de plus

photo feuDepuis 3 ans, le Foyer Rural a repris le flambeau de l’organisation du feu de la Saint-Jean au Val de la Haye.
Cette année on le pressentait bien, il y aurait moins de bras. Préparatifs tardifs, week-end de pentecôte, lassitude, timidité, etc. bref, nous étions moins nombreux à 8h sur le terrain en face du Pingouin, devant les quelques centaines de palettes à monter pour créer le feu de la Saint-Jean 2011.
Pourtant cela avait un goût familier, le moment le plus important de la journée, celui pour lequel on se dit tous que cela vaut la peine de se bouger pour le feu, le moment où on est content de se retrouver pour partager cette nouvelle aventure commune.
photoenfeuCeux qui avaient promis de venir étaient tous là : les bénévoles présents depuis trois ans, ceux qui nous ont rejoints en cours de route et les nouveaux, plus prêts que jamais. Sans oublier celles qui ont géré l’intendance aussi, le café et le pique-nique !
Monter le feu, c’est comme une aventure qu’on vit pour les autres, peut-être même à cause des autres… Chaque année, le bûcher est différent parce que le groupe qui le monte évolue. L’ambiance change aussi, même si on rit toujours autant. À la fin de la journée, notre bande était contente mais surtout soulagée, de l’avoir fait une nouvelle fois et d’en être venue à bout !
Cependant dans la soirée, à plusieurs, on s’est quand même demandé ce qui se passera l’année où l’on ne sera que deux ou trois devant les tas de palettes et qu’on ne pourra pas le monter.
Avis aux amateurs, si en 2012 l’aventure vous tente, n’hésitez pas à nous rejoindre.

Camille Delamare