Un cimetière éco-conçu

Avec l’interdiction d’utiliser des produits herbicides, beaucoup de villes, grandes et moyennes, convertissent les aménagements anciens, souvent à base d’allées gravillonnées en engazonnement.

Le Val-de-la-Haye a franchi rapidement ce pas en remplaçant le gravier par de la terre végétale. Un semis de gazon à base de ray-grass, de fétuque et de trèfle blanc a été effectué pour maintenir et couvrir les sols. En calant les travaux sur la période la plus favorable, nous avons dû faire face aux aléas météorologiques entre sécheresse prolongée et pluies diluviennes qui ont retardé les germinations. Malgré cela, chacun a pu se rendre compte à la Toussaint que le cimetière avait changé d’aspect en devenant moins austère. A la fête des Rameaux, l’engazonnement aura encore progressé, mais il faudra attendre mars 2022 pour que le tapis herbacé soit bien constitué. Nous demandons donc aux visiteurs de prendre des précautions d’ici-là et d’éviter de venir, si possible, après de fortes pluies. Le gazon à croissance lente sera tondu 6 à 7 fois par an. Nous demandons donc de veiller à ne pas encombrer les espaces entre les tombes.

Par ailleurs pour cette réalisation que chacun aura à cœur de préserver, nous demandons de bien fermer les barrières en repartant. Les sangliers rôdent à proximité et auraient tôt fait de réduire à néant l’embellissement du cimetière. De même, nous demandons aux visiteurs de gérer scrupuleusement la consommation d’eau en refermant les robinets, la gestion des déchets : fleurs fanées, emballages, vieux pots et récipients divers.

09/20 : un cimetière éco-conçu