En souvenir de….

Camille Vinauger La commune du Val de la Haye a reçu cet été un don de Mme Gadon-Vinauger en souvenir de son père Mr Camille Vinauger que beaucoup ont connu :il s’agit d’une superbe collection de 25 livres, reliés en cuir, sur la Résistance . Ces livres resteront à la bibliothèque pour être consultés par les personnes qui le souhaiteraient.
Mme Gadon-Vinauger souhaite par ce don perpétuer la mémoire de son père qui était un homme d’une grande modestie, mais qu’elle veut qu’on n’oublie pas .
En effet Camille Vinauger a été un homme simple, mais surtout un homme courageux : Il a eu un début dans la vie difficile ; à 14 ans il fréquentait un club de gymnastique animé par le prêtre, mais interdit par les allemands qui considéraient cette activité comme ” une préparation militaire” . De ce fait il a été emprisonné pour être envoyé en Camp de Concentration . Il s’est évadé avant d’être déporté .
De retour chez lui, il est passé au-delà de la Ligne de Démarcation, dans le Cher . Il s’est caché, puis il est devenu F.F.I, maquisard et réfractaire dans le Loiret . Il est resté un temps dans le maquis, et a ensuite rejoint les anglais, puis l’armée américaine et c’est à ce moment qu’il a rencontré sa future femme, Gilberte Angot, alors qu’il gardait un dépôt au Val de la Haye . Il a aussi été au Maroc etc..
Camille Vinauger a épousé Gilberte et ils ont longtemps vécu au Val . Il a d’abord été boulanger; il a ensuite travaillé sur le port . Ils ont eu une fille, Françoise, puis des petits enfants. Ils habitaient quai Cavelier de la Salle . Mr Camille Vinauger est décédé en 2008 .

Françoise Vaultier