Invitation bucolique à la balade du côté de Révil

C’est une invitation à une étonnante balade que la Commission Environnement et les services techniques de la commune ont réservé aux curieux ayant envie d’aller voir un peu plus loin que la (fausse) impression de hautes herbes sans intérêt à côté de la rue du Docteur Lobel…

Car sur le grand terrain bordant les logements du Foyer Stéphanais (terrain souvent appelé Révil) sur lequel fut planté en février dernier un verger conservatoire d’arbres fruitiers locaux lors d’un chantier participatif, c’est une magnifique prairie fleurie qui a aujourd’hui poussée entre les arbres au gré de l’alternance de pluie et de soleil qui se partagent tour à tour notre météo estivale.

Et dans cette prairie, une balade étonnante et reposante a été imaginée et créée par Laura Leroux et Loïc Gélard (des services techniques de la commune) invitant à emprunter à pied des chemins verdoyants où, rapidement, le bruit de la route et les maisons aux alentours s’estompent…

Alors, que vous démarriez cette balade par le haut de la Cavée du Rossignol (au niveau des marches en bois au début de la Rue des Champs), par la RD51 (juste après le croisement avec la Rue Claude et André Persil), par la rue du Docteur Lobel (à l’entrée du Foyer Stéphanais ou au bout de la rue), laissez-vous emporter par ce bain de nature où les fleurs, les herbes folles et les arbres fruitiers partagent le terrain avec une foule d’insectes, d’oiseaux et d’animaux divers.

Les avantages d’une prairie


Nombre de communes choisissent désormais d’avoir une partie de leurs espaces verts transformés en prairie. Les raisons en sont multiples et logiques :

  • protection de la biodiversité,
  • paysage sans cesse renouvelé en couleurs et en esthétisme,
  • moins de tontes et de désherbages (avec seulement un fauchage deux fois par an),
  • très peu d’entretien comme l’arrosage,
  • solution économique, la prairie ressemant chaque année.